Vers la boucherie


C'est l'histoire d'un photographe qui veut devenir boucher...

Pascal PROSPA
©MALMOTH PHOTOGRAPHY

Qui-suis je ?


20 ans dans le secteur de l'audiovisuel :
- Technicien son et lumière, dans le domaine du spectacle vivant
- Animateur multimedia en milieu scolaire
- Photographe de portrait
- Cameraman de mariage
- Formateur
Mais aussi : agent de sécurité, commis en cuisine

Ce que j'aime

Transformer, élaborer, partir du brut pour aller au plus fin. Etre au contact avec le public, expliquer, conseiller, démontrer et aider.
Ce sont les points communs à tous les métiers exercés.

Parcours


Le progrès est impossible sans changements ...
George Bernard Shaw

PHOTOS


Mon expérience en boucherie

15 jours d'immersion à Carrefour Market Rivière Salée. L'une des rares boucheries traditionelles de Martinique, en grande distribution.
Dès le 1er jour, suivi par le manager boucherie Stéphane Hilaire, j'ai été plongé dans l'univers merveilleux de la boucherie.
Le contact direct avec la viande, la possibilité de transformer, élaborer et surtout vendre directement aux clients est resté gravé dans ma mémoire.
C'est encore mieux que je l'imaginais et ça m'a conforté dans le choix de vie professionnel.

JEUNESSE


Les années cuisine et élevage

L'entreprise familiale était basée sur le tourisme : location d'appartements et voitures.La cuisine était faite dans nos locaux avec un élevage de moutons et poules dans le jardin.
J'ai été donc commis de cuisine, ouvrier éleveur, réceptionniste...

2018


Sport et stages

Le métier de boucher étant physique et demande de l'endurance, je suis suivi par un Gino Fidélin, coach sportif bien connu en Martinique. Nous avons 2 séances par semaine et dès que je peux je monte au Morne Larcher pour profiter de la vue magnifique

CUISINE


La cuisine est un de mes centres d'intérêts

Afin de parfaire ma technique, je part du produit frais pour arriver au plat fini.
Un tour à la boucherie de l'hypermarché, une fois par semaine minimum.

Rognons blancs de boeuf.

J'aime particulièrement le steack de cheval.

J'ai une préférence pour les abats : rognons de porc.

Mon désir : entrer en formation pour être un collaborateur efficace

La meilleur façon d'embaucher reste la POIE



La Préparation Opérationnelle individuelle à l'Emploi

Vous sollicitez Pôle emploi pour un recrutement : un contrat à durée déterminée (CDD) d'au moins douze mois, contrat à durée indéterminée (CDI). Votre conseiller a diagnostiqué avec vous la difficulté de trouver un candidat correspondant exactement au profil du poste. La Préparation Opérationnelle à l’Emploi individuelle (POE I) permet la mise en place d'une formation de préparation à cette prise de poste. La POE individuelle permet de résorber efficacement l'écart entre les compétences du candidat que vous retenez et les compétences requises par le poste. Elle finance tout ou partie des frais que vous engagez pour une formation réalisée en interne ou en organisme extérieur.L’OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) dont votre entreprise relève peut contribuer au financement de la formation et apporter son expertise dans le choix final de l’Organisme de Formation pour former le candidat que vous avez retenu.
QUELS EMPLOYEURS ?
Tous les employeurs du secteur privé ou secteur public.
QUI FORMER ?
Le demandeur d'emploi, indemnisé ou non, présélectionné sur l’emploi à pourvoir est formé sur une durée de 400 heures maximum, afin de lui permettre d'acquérir les qualifications et compétences professionnelles nécessaires pour accéder à un emploi vacant. La préparation opérationnelle à l’emploi individuelle peut être mise en place pour une formation pré-qualifiante préparant à la conclusion d'un contrat de professionnalisation ou un contrat d'apprentissage.
QUELS AVANTAGES ?
La préparation opérationnelle à l’emploi individuelle vous permet d'embaucher, à l'issue d'une formation définie avec vous, un candidat immédiatement opérationnel sur son poste de travail. L'acquisition des compétences pour occuper ce poste peut se faire soit dans votre entreprise via l’organisme de formation interne à votre entreprise, soit dans un centre de formation externe à votre entreprise. Il est possible, en plus de ces heures réalisées en centre de formation, de prévoir une période d'application au sein de l’entreprise, sous forme de tutorat. Dans ce dernier cas, les heures ne seront pas prises en charge par Pôle emploi.
Une aide au financement de la formation vous est versée une fois la foprmation réalisée à l'appui de l'embauche du candidat formé : aide maximale de 5 € par heure pour une formation interne, dans la limite de 2 000 €, aide maximale de 8 € par heure de formation externe, soit 3 200 € au maximum pour 400h de formation.

Téléchargez la documentation sur la POEI

Contact


Cliquez içi pour envoyer vos demandes par mail à contact@pascalprospa.com